L'approche de L'Afrique à coeur

L’Afrique à Cœur c’est la solidarité envers la Mère et l’Enfant sur le continent Africain.

Notre équipe est pluri-générationnelle et le parcours de certains de ses membres en Afrique apporte une connaissance plus précise des conditions de vie des populations locales.

Nous avons constaté que le développement économique et social des femmes au sein de la famille et de la communauté génère automatiquement des bienfaits aux enfants.

Nous agissons autour de microprojets portants sur l’éducation, la santé, le sanitaire, la protection de la mère et de l’enfant mais aussi le maraîchage et le reboisement, la préservation de l’environnement… dans le respect des droits et des cultures de chacun.

Nous demandons aux populations concernées par notre aide, de s’engager à nos côtés dans l’élaboration des actions soit matériellement, par de la main d’œuvre ou encore par une contribution financière qui peut être symbolique.

Nous choisissons de soutenir de plus en plus les projets qui génèrent de l’activité locale : impacter les acteurs locaux (artisans, groupements de femmes), soutien financier à des formateurs autochtones (alphabétisation de groupements de femme d’un marché)…

L'approche de l'Afrique à Coeur

Ecouter, Comprendre, Echanger, Partager, Impliquer, ce sont les choix et les défis que se sont donnés les membres d’une équipe Engagée, Responsable et Mobilisée.

À L’Afrique à Cœur, nous pensons que les notions d’humanité et d’humanisme sont des notions qui n’ont pas de frontières.

Nous avons la volonté d’agir en apportant notre contribution à une situation problématique ancienne : l’Afrique, quoiqu’en disent certains, est depuis des millénaires entrée dans l’Histoire. Il se pourrait bien que ce soit le berceau de notre Histoire !

Il se pourrait aussi que l’Histoire ne l’ait pas aidé à s’épanouir dans de bonnes conditions (esclavage, colonisation, exploitation de ses richesses, accaparement de ses terres, …).

A l’Afrique à Cœur, nous aimons l’Afrique. Nous pensons que ce continent va devoir faire face à des défis de plus en plus importants.

Aider fait partie de l’humanité de chacun d’entre nous. Aider, on peut le faire dans sa rue et c’est très bien. A l’Afrique à Cœur nous aidons à l’autre bout de la planète et c’est tout aussi bien.

Aujourd’hui, nous sommes près de quarante pour cent à avoir envie d’un autre monde. Souhaitons qu’une prise de conscience de plus en plus large fasse que ce pourcentage grandisse encore.

A l’Afrique à Cœur, nous avons envie de participer modestement mais de manière très déterminée à la refondation d’un monde relationnel équilibré et juste, à tous les niveaux notamment avec l’Afrique.