Projet en cours

Soutien à l'activité agricole

L’association L’Afrique à Cœur lance, en partenariat avec l’association Balamba, une campagne de SOUTIEN A UNE ACTIVITE AGRICOLE de développement local de la culture du niébé. L’objectif est d’améliorer et de valoriser le village de Tougan au Burkina Faso. Ce projet, en partenariat avec l’Association Balamba, est le fruit d’une rencontre conviviale et solidaire à Ouagadougou en octobre 2020, entre le vice-président de l’Afrique à Cœur et le président de l’Association Balamba. Son président, herboriste local est engagé dans le développement durable, la promotion des activités agro-alimentaires et sociaux-économiques. Via ce projet, c’est toute la communauté villageoise qui sera actrice du développement local et durable. Notre association s’engage avec vos côtés pour réunir les fonds nécessaires au démarrage de cette activité.

Vous aussi, vous pouvez participer à cet élan de solidarité en devenant « Partenaire ». Un reçu fiscal vous sera délivré. 

Solidairement vôtre.

Plus d’informations sur : https://lafriqueacoeur.com/faire-un-don/

 

C’est quoi le niébé ?

Le niébé (Vigna unguiculata) aussi appelé haricot à l’œil noir, est une plante alimentaire proche du haricot et très courante en Afrique. Sa grande qualité nutritionnelle, sa valeur en protéine varie de 20 a 25%, soit plus du double de la plupart des céréales classiques, mais il apporte aussi beaucoup d’amidon, de l’acide folique très important chez les femmes enceintes pour la lutte contre la malformation du nouveau-né. La graine est également riche en fer, zinc ou calcium. De ce fait il est un ingrédient de choix pour lutter contre la famine et la malnutrition et joue un rôle important dans l’alimentation. Cette plante s’adapte facilement à la qualité du sol mais elle a besoin de chaleur et de lumière et a la faculté de pousser très rapidement. Le niébé est la plus importante légumineuse à graines cultivée en Afrique de l’Ouest. Certaines variétés de niébé sont à cycle court, ce qui permet d’utiliser les fanes pour l’alimentation du bétail.

 

A quoi servira l’argent collecté ?

Permettre à la communauté villageoise d’agrandir les surfaces de cultures et de les diversifier. Cela afin d’arriver à une autosuffisance alimentaire et, dans un second temps, à vendre des fruits et légumes sur les différents marchés pour obtenir un complément de revenu. 

IMPORTANT : un projet lancé au Burkina-Faso via un herboriste local engagé dans le développement durable et la promotion des activités agro-alimentaires et sociaux-économiques.

Notre association s’engage pour réunir les fonds nécessaires au développement de cette activité.

Le budget de 850 € permettra de lancer cette dernière. Si ce montant n’est pas atteint la somme récoltée sera remise intégralement à l’association Balamba via son Président Mr Mohamed KARAMOKO.

Si la cagnotte dépassait le montant initialement prévu, nous aviserons en plein accord avec l’association Balamba de la bonne utilisation des fonds supplémentaires et dans le strict respect des donateurs.

 

Objectifs de l’association BALAMBA créée en 2018 :

Soutien aux familles de cette province rurale du Nord du Burkina Faso.

·     promouvoir le développement durable et le mieux-être au sein des familles,

·     promouvoir les activités génératrices de revenus,

·     promouvoir les activités agro-alimentaires et socio-économiques au niveau local,

·     protéger la petite enfance,

·     promouvoir l’hygiène et l’assainissement à la base,

·     promouvoir l’alphabétisation pour les couches vulnérables,

·     susciter et encourager l’esprit de civisme, de patriotisme et de citoyenneté,

·     nouer des partenariats nationaux, sous régionaux/mondiaux avec les organisations œuvrant pour la santé, l’éducation…

Crédits photos : Association Balamba  –  Burkina Faso

.

Propulsé par HelloAsso

Merci pour votre soutien

Autres projets

Activité génératrice de revenus - Groupement féminin au Niger

Aider des femmes du Groupement à avoir des compléments de revenus via des activités commerciales (vente de parfums, de fruits et légumes, de pâtisseries, de vêtements, de jus locaux, de petites restaurations…).

Basé sur le microcrédit ou tontine, par un prêt unique de l’association l’Afrique à Cœur, cette aide va aider les femmes à se lancer dans une activité génératrice de revenus. Le but à terme est d’autonomiser les femmes et de faire en sorte qu’elles constituent au fur et à mesure de leurs activités un capital à partir de leurs bénéfices, capital qui leur permettra ensuite de poursuivre seules leurs activités.

Lutte contre le COVID-19 

Dans le cadre de la pandémie qui mobilise tous les moyens humains et sanitaires, notre association s’est engagée dans cette lutte en faisant confectionner localement au Niger, via le Centre de couture Initiative de lutte contre la déperdition scolaire, des masques de protection sanitaire, appelés localement  « bavettes ».

Ainsi 1500 masques en tissus contrôlés par le service d’hygiène et d’assainissement de la commune de Niamey, ont été livrés le 4 mai 2020.

Cette action a été possible grâce à une étroite collaboration entre l’Afrique à Cœur(AàC) et l’Association Education et Santé sans Frontière (ESAFRO).

mission bucco-dentaire

SOINS DENTAIRES dans le SAHARA nigérien...

Du 28 avril au 6 mai 2016, l’équipe du Sahara Conservation Fund est allée à la rencontre des populations locales qui nomadisent dans la zone désertique du Massif de Termit à l’est du Niger. 168 patients ont ainsi bénéficié des soins bucco-dentaires parmi lesquels beaucoup d’enfants et de femmes. Notre association, en tant que partenaire, s’est engagée pour la troisième année consécutive à cette campagne. Bravo à toute l’équipe qui, sur le terrain, a souvent travaillé dans des conditions difficiles. Et, c’est grâce à vous qui nous soutenez, que nous pouvons continuer à apporter une aide financière pour ces actions menées en partenariat.

Fournitures scolaires pour l'école primaire de Tidzi

Pour notre première action d’aide locale pour faciliter l’accès à l’éducation, Läetitia et Laura, membres de l’association, se sont rendues en août 2015 au Maroc pour préparer la rentrée scolaire de septembre des élèves de l’école primaire de TIDZI près d’Essaouira. Grâce à Hakim, notre représentant local, nous avons acheté sur place les fournitures scolaires nécessaires. Ainsi, cahiers, gommes, ardoises, stylos, trousses… ont fait le bonheur des 100 élèves. Au total, 500 € ont étés investis à Tidzi, commune rurale de 5000 habitants située dans le sud-ouest marocain.

Läetitia et Laura ont aussi emporté dans leurs bagages 50 kg de fournitures scolaires récoltées lors d’une opération lancée auprès de classes de primaires du secteur où siège notre association en Alsace.

Merci aux généreux donateurs qui ont financé cette aide et à tous ceux qui y ont participé.

Mission santé

Avril et octobre 2015 : Mission vaccination et soins bucco-dentaires

Deux missions de veilles sanitaires d’une durée de 8 jours chacune ont permis de visiter près de 25 campements et de dispenser 342 soins et de vacciner 518 personnes majoritairement des enfants. Depuis le démarrage en 2009 de ces missions de veilles sanitaires, celle du mois d’avril 2015 était composée pour la première fois d’un dentiste appelé à dispenser des soins aux populations nomades souffrant de graves problèmes bucco-dentaires. A la demande des autochtones, cette opération va être renouvelée en missions de soins dentaires indépendantes des veilles sanitaires.

 

Janvier 2015 : Veille sanitaire - Sensibilisation et évaluation des besoins

Malgré les perturbations et conflits locaux,notre association a soutenu une nouvelle mission de veille sanitaire dans la région de Tesker au Niger dans le cadre du programme «Partenariat pour la Conservation de la Biodiversité de la Réserve Naturelle Nationale Termit Tim Toumna (PCBR RNNTT) ». Afin de poursuivre le programme de veille sanitaire pour l’année 2015, l’équipe médicalisée s’est rendue sur place pour prodiguer des soins, sensibiliser les populations et évaluer les besoins en vaccins pour les campagnes de vaccination à venir.

Août 2014 : Prévention paludisme - Distribution de moustiquaires

Dans le cadre du programme intitulé «Partenariat pour la Conservation de la Biodiversité de la Réserve Naturelle Nationale Termit Tim Toumna (PCBR RNNTT) », notre association a participé, du 10 au 17 août, à la deuxième mission de veille sanitaire pour l’année 2014 dans la commune de Tesker au Niger.

L’équipe sur place a ainsi parcouru 1.300 km et travaillé dans 12 villages/campements de la commune. Accéder à l’article complet.

 

D'Avril à Novembre 2014 : La prévention par la vaccination des populations nomades

Initiées par le Sahara Conservation Fund (SCF) les premières missions de vaccination datent de 2009 et s’insèrent dans le cadre du Partenariat pour la Conservation de la Biodiversité de la RNNTT (PCBR) pilotées par l’ONG française Noé Conservation. Pour cette première mission de partenariat, les populations seront auscultées puis traitées pour les maladies bénignes et cas simples. La participation financière de l’Afrique à Cœur sera directement affectée à la couverture médicale assurée par l’équipe locale du Sahara Conservation Fund qui devrait durer une dizaine de jours. Accéder à l’article complet.